Sports et Territoires
Image default

Parution du rapport de France Stratégie sur l’activité physique et pratique sportive pour toutes et tous

Instaurer en France « une culture d’activité physique et sportive » d’ici 2024 suppose de banaliser l’activité en l’inscrivant dans notre quotidien. De sortir de l’image du « sport comme dépassement de soi » pour aller vers des pratiques « bien-être » et des mobilités actives pour toutes et tous, à chaque âge de la vie.

Le gouvernement s’est fixé pour objectif 3 millions de pratiquants d’activité physique et sportive supplémentaires d’ici aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024. Un chiffre a priori accessible au regard de l’existant – la France compte déjà 34 millions de pratiquants –, qui n’en est pas moins ambitieux. Vie de bureau, loisirs passifs, déplacements majoritairement motorisés… en France, la sédentarité progresse : près d’un Français sur deux déclare ainsi « ne jamais pratiquer » d’activité sportive. C’est un sur trois en Allemagne et un peu plus d’un sur dix seulement en Finlande. Pour faire mieux, c’est d’une « stratégie de mise en mouvement » dont la France a besoin, explique Virginie Gimbert dans ce rapport commandé par le Premier ministre à France Stratégie. Il s’agit de banaliser l’activité physique et sportive, d’en faire une routine de vie plutôt qu’un objectif de dépassement de soi. Et ce, pour toutes et tous à chaque âge de la vie. Un objectif qui suppose de revoir non seulement nos représentations collectives mais aussi nos modes de vie.

[…]

Suite de l’article sur : France Stratégie

Rapport et dossier de présentation: dossier de présentationrapport