Sports et Territoires
Image default

Reconfinement : des maires veulent la réouverture les équipements municipaux

Article du Monde. Par Patrick Roger Publié le 12 novembre 2020 à 11h32

Stades, gymnases et piscines sont fermés pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire. Des maires, mettent en avant les bienfaits du sport, demandent que les licenciés de clubs puissent avoir accès à ces lieux.

Depuis la mise en place du reconfinement et pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire, les équipements sportifs tels que les stades, les gymnases ou les piscines sont fermés, hormis pour les publics prioritaires que détaille la ministre déléguée chargée des sports, Roxana Maracineanu, dans une note datée du 30 octobre. Seuls peuvent y accéder, sous réserve de protocoles sanitaires renforcés, les scolaires et les accueils périscolaires, les étudiants en sciences et techniques des activités physiques et sportives, les pratiquants soumis à des entraînements obligatoires pour le maintien de leurs compétences professionnelles, les sportifs professionnels, de haut niveau ou espoirs, les personnes pratiquant sur prescription médicale ou en situation de handicap.

Si, comme le souligne la ministre, « la pratique sportive est essentielle pour le bien-être physique et moral des adultes comme des enfants », ces dispositions, destinées à limiter au maximum les interactions sociales, excluent quelque 17 millions de licenciés dans des clubs sportifs. Certains maires sont convaincus qu’une pratique encadrée, respectant des protocoles stricts, pourrait avoir des effets bénéfiques d’un point de vue sociétal. « Il faut arrêter d’hystériser les Français, défend Karl Olive, le maire (divers droite) de Poissy (Yvelines). Je vois bien comment la société se tend et va mal. Les gens ont besoin de s’aérer et de se détendre. »

LIRE LA TOTALITE DE L’ARTICLE EN CLIQUANT ICI