Sports et Territoires
Image default

Suppression du 50 km marche aux JO : «La parité a bon dos», estime Yohann Diniz

Le Parisien / Par F.V.D.P. Le 8 décembre 2020 à 20h12

C’était dans les tuyaux, c’est maintenant une certitude. Le 50 km marche ne sera pas au programme des JO de Paris en 2024. L’épreuve est remplacée par un relais mixte. Un choix pour faire respecter la parité selon le CIO. Un avis que conteste Yohann Diniz, le champion du monde 2017 du 50 km marche et détenteur du record du monde.

Que vous inspire la suppression du 50 km marche aux JO de Paris ?

YOHANN DINIZ. Ce n’est malheureusement pas une grosse surprise. Déjà pour les JO de Tokyo, nous avions dû faire un gros forcing pour maintenir notre discipline. Les Japonais, qui trustent les premières places, tenaient à conserver le 50 km marche. On savait que ce serait compliqué pour les JO de Paris.

Ce choix a été dicté par la parité, d’après le CIO ?

La parité a bon dos. Depuis 2017, notre discipline s’est ouverte aux femmes. Ainsi, au dernier Championnat du monde de Doha au Qatar, on avait une trentaine de femmes présentes (NDLR : sur 20 km). Cela fait trois ans qu’elles pratiquent notre discipline. Qu’est-ce qu’on va leur dire maintenant? Qu’il faut qu’elles arrêtent?

[…] Lire la totalité de l’article: ICI